test

La blockchain est une rupture technologique majeure qui autorise à repenser tous les processus impliquant de la confiance et de la preuve dans une logique décentralisée.

inBlocks édite un « framework » blockchain permettant de :
– mettre en place des blockchains spécialisées, privatives ou collaboratives
– constituer et valoriser des actifs

Les principales fonctions du framework inBlocks visent à un déploiement rapide d’une ou plusieurs blockchains :
– contrôle aisé de l’ouverture d’accès en lecture et écriture à la blockchain privée, à l’image d’un extranet,
– chiffrement et certification des contenus écrits dans la blockchain par chaque acteur,
– apport d’une preuve publique et immuable en répliquant tout ou partie des contenus écrits dans la blockchain privée au sein d’une blockchain publique type Ethereum
– mise en place de processus automatisés et décentralisés de comptage, fragmentation en tokens ou transactions.

 

Blockchain?

La blockchain, est une « chaîne de blocs » d’informations partagée entre plusieurs ordinateurs.

Screenshot 2018-04-22 10.32.37

Quelques grandes caractéristiques techniques de la blockchain :

  • Le contenu de chaque block dépend du block précédent. Ainsi si on modifie le block B4, tous les blocks qui le suivent devront être modifiés eux aussi,
  • Chaque participant à la blockchain peut écrire ou lire un block, il faut cependant un consensus entre les participants sur l’ordre des blocks,
  • Le contenu d’un block peut être crypté et lisible uniquement par certains participants, ce qui le rend certes partagé et infalsifiable mais inutilisable pour ceux n’ayant pas d’autorisation de lecture.

Une blockchain peut donc être assimilée à un grand livre de compte ou d’enregistrement de mouvements partagé, anonyme, immutable et infalsifiable.

 

 

Tokens

La plateforme inBlocks permet de fragmenter en tokens les actifs digitaux qu’elle gère. Elle accroit ainsi leur liquidité, ce qui facilite un partage de propriété ou de prise de risque.

Les tokens forgés sur la plateforme inBlocks peuvent être échangés dans un circuit privé ou public.

inBlocks tient le registre de mouvement des tokens au sein de la blockchain qui a pour caractéristique d’être immutable.

 

 

Preuve de consentement RGPD

L’entrée en application du Règlement Général européen sur la Protection des Données (RGPD) est une opportunité unique de matérialiser le contrat entre les entreprises et leurs clients concernant l’utilisation de leurs données personnelles.

La solution inBlocks, via son offre Alteia, permet de constituer cet actif au sein de la blockchain en apportant une “preuve de consentement”. Cette dernière peut être partagée avec les autorités, les partenaires de l’entreprise et bien entendu les clients eux-mêmes.

L’intégralité du cycle de vie du consentement peut y être tracée :
– création du consentement, sur un périmètre de données et d’usages potentiels précis
– rectification de son périmètre par le client
– traitement des données liées au consentement, notamment utilisation pour des campagnes marketing et/ou de commercialisation à des tiers
– retrait et expiration du consentement

Aucune donnée personnelle client n’est stockée dans la blockchain inBlocks.

 

Les fondateurs

Jérémie Albert
Jérémie Albert
Christophe Camborde
Christophe Camborde
Matthieu Hourdebaigt
Matthieu Hourdebaigt

Contact

 

 

 

 

Presse

A propos d’inBlocks

inBlocks est la première plateforme française de « preuve d’existence d’actif » dans la blockchain. Elle a été créée en 2017 par Christophe Camborde, Jérémie Albert et Matthieu Hourdebaigt, tous trois pionniers du Big Data et des Data Management Platform en France avec d’Ezakus à partir de 2010. La société édite une plateforme en mode SaaS permettant la création et mise en place de blockchains dédiées pour le compte de ses clients.

Communiqués de Presse

15/03/2018 – L’ACPM charge inBlocks de créer la première blockchain dédiée à l’archivage des sites labélisés “Digital Ad Trust”
https://digitaladtrust.inblocks.io/presse